Mélanie Joly

Votre députée de


Ahuntsic-Cartierville

Mélanie Joly

Votre députée de


Ahuntsic-Cartierville

Menu

Seconde rencontre sur la cohésion sociale à Ahuntsic-Cartierville

Montréal, vendredi le 3 février 2017 – Suite à une demande formulée lors de la première rencontre sur la cohésion sociale qui s’est déroulée le 3 février dernier dans la foulée du décret au sujet de la frontière américaine et l’attentat de Québec survenu le 29 janvier, l’honorable Mélanie Joly, députée fédérale d’Ahuntsic-Cartierville, a tenu une deuxième rencontre pour parler de la radicalisation menant à la violence et discuter de la cohésion sociale à Ahuntsic-Cartierville.

Une quarantaine de participants, dont la députée d’Acadie, Mme Christine St-Pierre, la députée de Crémazie, Mme Marie Montpetit, la représentante du député provincial de Saint-Laurent, Mme Nour Dib, ainsi que plusieurs communautés culturelles de diverses croyances et organismes de la circonscription, ont chaleureusement été accueillis le lundi 27 mars au Centre d’appui aux communautés immigrantes (CACI). Mme Joly a fait appel au Centre de la prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV) et aux agentes sociocommunautaires du Poste de quartier 10 pour donner une présentation aux invités afin d’être mieux outillés à prévenir et à intervenir dans des situations de crimes haineux et de radicalisation menant à la violence.

Suite aux présentations, les participants ont eu l’occasion non seulement d’échanger avec leur députée fédérale et avec les différents intervenants sur place, mais aussi, d’apprendre à mieux se connaître.

« Maintenant que vous avez fait mieux connaissance et que vous en savez plus sur les ressources à votre disposition dans le quartier et à Montréal pour prévenir la radicalisation menant à la violence, je vous encourage à continuer à travailler ensemble pour maintenir un dialogue ouvert et poursuivre le vivre-ensemble à Ahuntsic-Cartierville», a conclu la députée fédérale d’Ahuntsic-Cartierville.

À la fin de la rencontre, Mme Joly a assuré aux participants que les coordonnées de chacun leur seraient partagées afin qu’ils puissent poursuivre les discussions, organiser d’autres rencontres entre eux et continuer à apprendre à mieux se connaître.