Mélanie Joly

Votre députée de


Ahuntsic-Cartierville

Mélanie Joly

Votre députée de


Ahuntsic-Cartierville

Menu

Rencontre pour la cohésion sociale dans Ahuntsic-Cartierville

Montréal, le 3 février 2017 – Dans la foulée du décret au sujet de la frontière américaine et l’attentat de Québec survenu le 29 janvier, l’honorable Mélanie Joly, députée fédérale d’Ahuntsic-Cartierville, a invité plusieurs communautés culturelles de diverses croyances et organismes pour les consulter afin de réfléchir ensemble sur un plan d’avenir pour maintenir le dialogue interculturel dans Ahuntsic-Cartierville.

Une vingtaine de participants, dont le représentant de la députée d’Acadie, Mme Christine St-Pierre, ont chaleureusement été accueillis vendredi dernier au Centre communautaire La Maison du Monde. Cette rencontre a notamment permis aux personnes présentes de faire part de leurs préoccupations à leur députée fédérale et de lui poser des questions sur différents dossiers d’immigration et de sécurité.

Une discussion servant à trouver des solutions afin de maintenir la cohésion sociale et favoriser le dialogue entre les différentes communautés d’Ahuntsic-Cartierville a été entreprise. Diverses propositions ont émergé telles que la mise sur pied de panels pour informer la population des différentes réalités culturelles et prévenir la radicalisation. Une demande de rencontres régulières pour favoriser l’ouverture aux autres, la tolérance et l’acceptation des différences et effacer les barrières culturelles a également été formulée.

« Les interventions lors de cette rencontre ont témoigné de la détermination que nous avons à continuer de bâtir une collectivité forte aux valeurs de diversité, d’inclusion et d’accueil. Notre société encourage le respect pour tous, indépendamment de notre foi ou de notre origine ethnique », a souligné la députée fédérale d’Ahuntsic-Cartierville.

Mme Joly a également rappelé l’existence du Programme de financement des projets d’infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque (PFPIS), la date limite pour déposer un projet ayant été repoussée jusqu’au 31 mars 2017.